La terre appartenait au 14ème à l'évêché de Senlis et Chamant possède de fait un patrimoine religieux riche pour une commune de cette importance, avec principalement:
  • l’église Notre-Dame de Chamant, dont le clocher date de la fin du XIIe siècle et en fait sa réputation. Cette église est d'origine romane du XIIe siècle et a été remaniée aux XIVe et XVIe. A l'intérieur, les chapiteaux et les voûtes à décoration polychrome ont été restaurés aux frais de Napoléon III, ainsi que le tombeau de la femme de Lucien Bonaparte qui se trouve dans la chapelle latérale.

chamant0706_005

  • L'église de Balagny-sur-Aunette, parties XIIe siècle
EgliseBalagny
  • La chapelle Notre-Dame-du-Bon-Secours. La Chapelle Notre-Dame de Bon-Secours, fondée en 1624 et en grande partie restaurée entre 1894 et 1895, considérée comme appartenant à Senlis, se trouve en réalité sur le territoire de Chamant.